logo

Techniques efficaces pour réussir le grand écart latéral

Vous êtes un amoureux de la gymnastique et vous désirez apprendre le grand ecart lateral. Retenez que c’est une position qui permet aux individus de se débarrasser des jambes lourdes pendant les temps chauds. C’est une position de yoga que tout le monde peut faire. L’apprendre permet de jauger sa souplesse. Toutefois, il existe un tas d’entrainement à suivre afin de bien réussir à faire le grand ecart lateral. Cet article vous livre quelques astuces pour y arriver.

Commencez par un échauffement en tenue souple

Pour faire le grand ecart latéral et bien le réussir au sol, il faut en tout premier lieu avoir de la souplesse. Néanmoins, il existe des exercices à effectuer pour les personnes qui ne se sentent pas souples afin qu’ils soient en posture de faire le grand ecart latéral. Toutefois, la tenue que vous portez pour cet exercice possède un grand rôle dans la réussite de votre objectif pour le yoga. Il est important pour se mettre dans les meilleures posture pour l’entrainement. Un tapis de sol est également préconisé afin de protéger ses genoux. 

Une autre phase de l’entrainement qui est aussi très nécessaire est l’échauffement. Il est bien de le faire pour pouvoir augmenter la température de votre corps et de le préparer à faire ce pour quoi vous êtes là. Il est donc recommandé de faire du footing à une vitesse modérée et un peu de montées de genoux. Découvrez plus sur wikihow avec des démonstrations en images jpg.

Passez à l’étirement des muscles indispensables pour le grand écart latéral

Plusieurs muscles du corps sont sollicités lors de la réalisation du grand écart latéral en gymnastique contrairement au facial. On peut distinguer la hanche, les quadriceps, les mollets, le grand glutéal les abdominaux profonds et même l’ischiojambier. Il est important de passer par l’etirement de ces muscles avant d’entamer les splits afin de prévenir les douleurs musculaires qui peuvent intervenir. Les etirer fait partir des précautions à prendre pour le bon déroulement de la séance.

Pour un etirement réussi wikihow propose une version d’aide par un encadrement de porte. Que vous vous allongez au sol sur le dos de manière perpendiculaire au mur et ayez vos hanches posées au niveau de l’encadrement. Soulevez vos deux jambes en l’air et posez vos talons contre l’encadrement et fléchissez votre pied. Ensuite, tendez doucement la jambe l’une après l’autre en glissant le talon le long de la porte. Changez votre position et reprenez les mêmes exercices avec votre seconde jambe et votre pied.

Tentez maintenant le grand écart latéral

Commencez par poser vos fesses sur vos talons. Laissez vos genoux écartés et assurez que vos jambes soient parallèles l’une à l’autre. Surtout, gardez votre buste bien etirer et votre tête bien droits. Cette position vous offrira une facilité à commencer les splits.

Par la suite, commencez tout en gardant une certaine souplesse à tendre une jambe en avant. Cette jambe devra être tendue le plus loin que vous le puissiez. Si vous n’arrivez pas à maintenir l’équilibre, mettez vos deux mains sur le sol afin de bien réussir le mouvement.

Pour terminer votre mouvement et atteindre votre objectif, vous n’avez qu’à glisser de façon progressive la jambe antérieure tout en gardant une jambe bien fixe en arrière. Mais faites très attention à ne pas aller trop loin. Si vous ressentez des douleurs, il est préconisé de stopper l’exercice. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles que vous pourriez aimer